image


Pret: 15 Lei

LE VIOLON – DU SAVANT AU POPULAIRE ET DU POPULAIRE AU SAVANT: DES L'EPOQUE BAROQUE CHEZ PAGANINI, DE CHEZ LES LAUTARI DE ROUMANIE CHEZ ENESCU ET BARTOK este o lucrare in limba franceza cu carcater stiintific din domeniul muzicii. Autoarea franceza aduce o completare istoriei muzicii prin prezentarea unor tehnici si limbaje artistico-muzicale traditionale romanesti in operele pentru vioara a compozitorilor George Enescu si Bela Bartok.

Autor: Drd Liliana Isabela HAIDER.

ISBN 978-973-88652-3-5

"Les techniques imposées par le style parlando rubato sont caractéristiques aux œuvres des deux compositeurs dans les mouvements lents à caractère improvisé et elles sont héritées de chez les lautari.  Ce style particulier suppose une infinité de combinaisons possibles entre les sons longs et les sons courts, qui sont empruntés aux inflexions de la voix humaine et transposées ensuite dans certains genres vocaux de la tradition populaire, comme le chant lyrique, la balade, la lamentation. Les caractéristiques vocales ont passés ensuite dans le répertoire instrumental de tradition populaire qui s’est approprié dans une première phase le répertoire vocal en imitant initialement la voix et ses accentuations.

La technique de construction de la mélodie par le développement et la variation d’une cellule ou d’un motif que les deux compositeurs ont transféré du langage musical populaire dans leur écriture pour violon est propre à un fond de grande ancienneté du folklore roumain et à une certaine catégorie d’airs exécutés par les paysans à la flûte du berger (fluier), à la flûte champêtre (caval) à la cornemuse ou à d’autres instruments de la tradition pastorale.

Le répertoire populaire montre que les phrases musicales et des textes folkloriques sont construits avec une parcimonie de moyens, sur la base d’un ou deux motifs dont le deuxième a plutôt un rôle cadentiel. Les motifs peuvent se décomposer en sous –unités, qui sont des cellules d’une relative mobilité et aptes à se recombiner librement. Les motifs et leurs composants se juxtaposent à leurs propres variations sur un échafaudage qui dépasse souvent les moules formelles symétriques.

Les motifs dans la musique populaire sont configurés par des mouvements mélodiques graduels, l’intervalle primordial étant la seconde et l’ambitus de la mélodie dépassant rarement la quarte ou la quinte, toutes ces caractéristiques appartenant aussi au style vocal." - Drd. Liliana Isabela HAIDER

 

 

 

Web Design by

Editura 3D ARTE